Actualités

RGPD : quels impacts pour vos données ?

L’Union Européenne a récemment adopté une nouvelle réglementation visant à mieux protéger les données personnelles et la vie privée de ses concitoyens. Ce Règlement Général pour la Protection des Données souvent abrévié en RGPD entrera en vigueur le 25 mai 2018. Les entreprises doivent se préparer dès maintenant et revoir leurs process.

 

Qui est concerné par le RGPD ?

Toutes les organisations ou entreprises qui collectent, traitent ou stockent les données personnelles de citoyens européens doivent se conformer à ce nouveau règlement. Il ne s’agit donc pas uniquement des entreprises européennes. Les domaines affectés par la RGPD sont nombreux. En effet, si elles veulent être en conformité avec la loi, les dirigeants devront transformer en profondeur leur entreprise : gestion de la relation client, marketing, ressources humaines, …etc.

Quel est l’impact du RGPD pour les entreprises ?

Le RGPD renforce l’expression du consentement. Les utilisateurs doivent non seulement être informés du traitement de leurs données personnelles mais ils doivent aussi donner leur accord explicite ou pouvoir s’y opposer. Le droit à l’oubli est aussi un principe fondamental de ce règlement. Non seulement les entreprises doivent pouvoir effacer toutes les données d’un client qu’elles ont en leur possession mais elles doivent aussi pouvoir le prouver. Attention, en cas de non-conformité, l’amende peut s’élever jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel. Les grandes entreprises multinationales devraient être à l’abri de ces sanctions car elles sont généralement entourées de juristes et de consultants.
Les risques sont par conséquent plus élevés pour les TPE, PME ou les associations.

Les conseils de la CNIL pour se préparer au RGPD

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a préparé un guide en 6 étapes* pour se préparer au RGPD :

1. Désigner un pilote, un délégué à la protection des données personnelles.
2. Cartographier vos traitements de données personnelles.
3. Prioriser les actions à mener.
4. Gérer les risques.
5. Organiser les processus internes.
6. Documenter la conformité.

*Source : cnil.fr

En poussant les sociétés a mieux respecter la vie privée de leurs clients et leurs données, le RGPD permettrait de développer une relation de confiance entre les entreprises et leurs prospects et clients. La mise en conformité n’est donc pas uniquement une contrainte et une perte d’argent mais elle peut également une opportunité de business.

Si vous avez besoin d’aide pour une mise en conformité RGPD, contactez notre service assistance.

Nos dernières actualités

Articles récents

PUBLICITE

 

sage logiciels de gestion

 

AXIDO

APOGEA